Portail d’information sur la communauté haitienne de France

Typologie des associations franco-haïtiennes

lundi 5 mars 2007

Notre recherche bibliographique n’a pas révélé l’existence de nombreux travaux spécifiques sur les associations haïtiennes en France. Cependant, Mme GUILLON a essayé dans son livre sur la communauté haïtienne en île de France, d’en présenter une approche typologique.

Ainsi, elle distingue :

1- Les organisations à vocation politique

Ce type d’organisation est souvent animé par des exilés politiques en relation à des courants politiques d’opposition, surtout à l’époque des Duvalier.

2- Les associations à vocation généraliste et les associations régionales.

Celles qui ont des objectifs généraux, culturels sociaux ou économiques (l’aide au développement d’Haïti) sont le plus souvent en phase avec la société française et leurs adhérents sont autant français que Haïtiens. Les associations régionales regroupent les Haïtiens en fonction de leurs origines géographiques, principal objet de préoccupations communes à ces derniers.

3- Les communautés religieuses (catholiques, protestantes)

3.1- L’église catholique :

C’est le prête français Ravenel (après avoir vécu pendant plusieurs années en Haïti) qui a été l’origine de la communauté religieuse haïtienne. A son retour en France, il a négocié un lieu de culte pour les Haïtiens. En 1988, ce lieu rassemblait plus de trois cents personnes et touchait 200. Après son départ, sa succession fut assurée par des prêtres haïtiens venus étudier à Paris.

3.2- Les communautés protestantes.

A côté de l’église catholique très centralisée et unitaire, il existe une pléiade de communautés ecclésiales haïtiennes dites protestantes (40 au minimum). Elles ont fait leur première apparition à la fin des années 1970.

La présentation faite par Mme GUILLON est riche en information, mais on constate qu’elle ne décrit pas complètement les réalités des associations. Pour elle, ce sont les associations à vocation généraliste qui soutiennent des projets de développement en Haïti. Tandis que l’enquête menée par l’AHDEL révèle que ce type d’aide se fait souvent par les associations créées sur des bases géographiques. Ces dernières se consacrent exclusivement au développement de leur localité et se classent parmi celles qui affichent une longévité et une efficacité éprouvées.

Sources : Smith GLAUDE


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 328156

Site réalisé avec SPIP 1.9.2a + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSVie des associations RSSQue font-elles ?   ?

Creative Commons License