Portail d’information sur la communauté haitienne de France

Les associations et le soutien au développement d’Haïti

samedi 17 novembre 2007

Les diverses réalisations des associations ont été présentées suite un inventaire des associations ayant des activités dans le domaine du soutien au développement d’Haïti (AHDEL, 2000). Les associations comptabilisent au total 32 projets en Haïti. 5 % sont déjà réalisés et le reste est en cours de réalisation. L’Ouest et le Grand Sud d’Haïti sont les principales régions bénéficiaires de ces projets. L’initiative des actions revient rarement aux bénéficiaires. Elle est souvent portée par des émigrés qui, à la suite d’un voyage constatent les difficultés grandissantes rencontrées par la population demeurée sur place.

Comme l’a si bien dit Christophe Daum : "pour les immigrés de retour au village après un long temps d’absence, le choc est d’autant plus brutal que ces situations sont appréhendées en une seule fois, lors du premier regard sur les paysages, par celui qui revient en congé au village après une longue absence. C’est d’abord le voyage en bâché et l’approche du village, qui révèle le ravinement des terroirs et la dégradation de l’environnement ; c’est ensuite l’arrivée dans la famille et la découverte des greniers déficitaires, de la difficulté des femmes à trouver l’eau portable pour la maison, des problèmes de santé rendus d’autant plus insupportables que la migration a permis de faire connaissance au système de santé européen, mais les conditions de travail n’y sont pas pour rien. C’est enfin, une fois les retrouvailles faites et les visites rendues, la promenade autour du village et la découverte que le marigot de son enfance est asséché, alors qu’on y pêchait autrefois en cette saison, qu’enfant on y avait appris à nager".

Le classement des réalisations des associations a permis de déceler des axes d’intervention majeurs. Ainsi les secteurs éducatif, culturel, sanitaire, environnemental arrivent en tête des projets. On relève aussi des projets d’infrastructures routières, ainsi que l’information ou encore le secteur économique.

Les actions dans le domaine éducatif prennent la première place avec 49% des projets. Ce sont souvent des constructions ou rénovation d’écoles avec prise en charge financière des élèves ou classes entières.

Quant au secteur culturel, les associations consacrent 19% de leurs projets. La construction de bibliothèques et leur alimentation en livres se situent en bonne position dans les dépenses de ce secteur.

12% des projets vont en direction de la santé. La prévention, l’envoi de médicaments et l’organisation des consultations ponctuelles par des médecins issus des migrants, constituent en général les activités des associations.

L’environnement, l’un des problèmes majeurs d’Haïti, constitue 12% des projets des associations. Les actions menées sont essentiellement des campagnes de reboisement, de compostage des déchets organiques et l’électrification d’un village.

8% des projets associatifs sont consacrés à l’information (tous vecteurs confondus). Dans le domaine économique, les associations ne sont pas vraiment présentes. Deux associations développent seulement des projets ayant un volet à caractère économique.

Il convient de mentionner que ces associations n’interviennent pas uniquement en Haïti. Elles ont aussi des projets en France (75% d’entre elles). Elles mènent des actions dans des secteurs comme la culture (36), l’information, l’éducation (12%), l’assistance juridique et administrative (12%) et la santé (4%). Ces projets en France sont initiés , soit pour aider les migrants haïtiens à mieux s’intégrer dans la société française, soit pour soutenir des activités au pays d’origine.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 323898

Site réalisé avec SPIP 1.9.2a + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSVie des associations RSSQue font-elles ?   ?

Creative Commons License